Journées 3 et 4

Tout juste remis des émotions du podium de la veille, notre équipe reprenait le chemin du bassin avec le 50 mètres papillon pour Aurélien et Kevin qui réaliseront deux très belles performances, particulièrement pour Aurélien : le meilleur papillonneur du club a remis les pendules à l’heure.

Derrière ça, nous avons malheureusement vécu la disqualification sévère d’Anne-Laure sur 100 mètres nage libre. Frédérique aura de son côté claqué un temps énorme sur le même aller-retour : une très belle surprise pour l’intéressée en grand bassin. Toujours sur la course reine, Tristan a lui pu défendre les chances du #TeamVSJGINASIO jusqu’au bout avec un temps correct qui le classe dans les trente, mais pas en pleine adéquation avec ses attentes personnelles…

La journée du dimanche ne voyait que Céline s’élancer pour le 200 mètres brasse après sa performance sur le 100 mètres. Elle ira écraser le record de France de la discipline et grappiller une nouvelle breloque, cette fois-ci en argent, pour le plus grand bonheur du groupe.

IMG_1161

Le #TeamVSJGINASIO aura donc porté au plus haut possible ses couleurs avec de multiples demi-finales qui se seront parfois transformées en finales puis en podiums. L’équipe remercie encore son staff au club ainsi que ses mécènes sans qui cette aventure n’aurait jamais pu avoir lieu et vous donne déjà rendez-vous pour les Championnats du Monde 2017 à Budapest… parce que oui, tout le monde (ou presque) est déjà qualifié, et c’était bien la nouvelle à ne pas omettre.

Publicités

Journées 1 et 2

Arrivés dans la nuit de mercredi à jeudi, nos nageurs VSJ #TeamGINASIO ont débuté leurs courses dès le lendemain matin avec un 800 mètre nage libre plutôt convaincant de Kevin qui laisse place à nos trois brasseurs : Céline pour une finale et une sixième place et Frédérique, Jérémy et Tristan qui se hissent dans le haut de tableau, à un tour de la finale.

Entrée en matière appliquée pour Aurélien sur 100 mètres papillon dans la journée ; son objectif reste le 50 qui se déroule ce week-end où il s’alignera aux côtés de Kevin.

La journée de jeudi fut d’abord marquée par un beau 50 mètres dos de Jérémy et Tristan puis par la médaille de bronze de Céline sur 100 mètres brasse. Le #TeamVSJGINASIO est lancé…

Le départ, c’est demain

Et voilà, les jeux sont faits !… Du moins pour ce qui est de la préparation. En effet, nos nageurs prendront la direction de l’Angleterre demain avec une première course au programme dans la journée : le 800 mètres nage libre de Kévin.

IMG_2661

Le reste de l’équipe se jettera dans l’eau dès jeudi avec des objectifs de finale pour Céline et de demies pour Jérémy, Aurélien, Frédérique et Tristan. Malheureusement, Philippe ne fera pas partie du voyage à cause d’une blessure de dernière minute. Sans passe droit de l’organisation, l’équipe ne pourra donc pas défendre ses chances en relais. La boîte était pourtant visée sur le 4 nages… A charge de revanche, ce sera pour les Mondiaux à Budapest en 2017 !

Pour le moment, tout le monde est focus sur son programme et cette belle semaine.

  • Courses VSJ de mercredi : 800 NL (Kévin)
  • Courses VSJ de jeudi : 50 BRASSE (Frédérique, Céline, Jérémy et Tristan) 100 PAP (Aurélien)
  • Courses VSJ de vendredi : 50 DOS (Jérémy et Tristan) 100 BRASSE (Céline et Jérémy) 200 PAP (Kévin)
  • Courses VSJ de samedi : 50 PAP (Frédérique, Kévin et Aurélien) 100 NL (Anne-Laure et Tristan)
  • Courses VSJ de dimanche : 200 BRASSE (Céline)

#TeamVSJ #TeamGINASIO #VSJfamily 

Lien TV

Rencontre avec… Anne-Laure

ALQuel âge as-tu et depuis combien de temps nages-tu ?

J’ai 27 ans et je nage depuis mes 7 ans… soit 20 ans passés à sentir le chlore!

 

Raconte nous un peu ton parcours de nageur jusqu’ici.

J’ai commencé la natation ‎dans un petit club du 93 affilié à la FSGT où j’ai pu apprendre et me perfectionner les techniques de nages.

Je n’étais vraiment pas intéressée par‎ la natation étant plus jeune, puis j’y ai pris goût !

Il y a quelques années, à  mon petit niveau, j’ai été distinguée par ma commune. C’est encourageant et motivant.

 

Et maintenant que tu es « masters », quels sont tes objectifs et motivations ?

Pouvoir enfin participer à des compétitions avec des nageurs de mon âge car lorsque j’étais en FSGT je me retrouvais souvent à nager contre des jeunes de 10 ans de moins. Les masters ça reste de la compétition mais avec un super état d’esprit. N’ayany pas pu avoir une évolution comme mes camarades du #TeamGINASIO, je prends un réel plaisir à découvrir ces événements. C’est grisant et motivant pour progresser.

 
Qu’espères-tu pour ces Championnats d’Europe 2016 ?

Réussir à me qualifier était un principal objectif. Maintenant que c’est fait, je compte bien profiter de ce 100 mètre nage libres en compétition internationale…

Rencontre avec… Tristan

IDsiteQuel âge as-tu et depuis combien de temps nages-tu ?

Un peu comme Aurèl, on m’a mis dans l’eau très tôt afin que je sache me débrouiller si besoin, mais aussi dans la lignée d’une tradition familiale avec des oncles et tantes pratiquant à haut-niveau. Vingt-trois ans plus tard, le patauge toujours dans le chlore…

 

Raconte nous un peu ton parcours de nageur jusqu’ici.

J’ai appris à nager avec une de mes tantes à Maisons-Alfort puis j’ai suivi le cursus de l’apprenti lambda aux Dauphins de Créteil avec la chance d’être encadré par Pascal Besnier, d’une qualité très rare dans son approche de la pratique technique. Par la suite, les années collège m’ont rapproché de mon lieu d’habitation et je suis arrivé à la VSJ Natation en 1999.  Avec Patrick au coaching, c’est là que tout a commencé. Performances, qualifications haut-niveau, podium, titres… stages, entraînements (j’étais apparemment compliqué à gérer toutes ces années si l’on en croit Patrick), copains… un vrai chemin de vie depuis 17 ans maintenant.

 

Et maintenant que tu es « masters », quels sont tes objectifs et motivations ?

L’objectif principal est de continuer à performer tout en nageant avec ceux avec qui j’ai grandi. Compter les carreaux à l’entrainement, ça n’a rien de sexy. Mais le faire avec Aurèl, Jérèm, Kev et les autres, c’est tout autre chose. On garde l’envie de se dépasser et de laisser les plus jeunes en pleine force de l’âge derrière pour montrer qu’on n’est pas cramé, loin de là… Je reste un compétiteur.

 

Qu’espères-tu pour ces Championnats d’Europe 2016 ?

Vivre une compétition européenne ce n’est pas donné à tout le monde. Il fallait faire le job dans l’eau pour accrocher les qualifications, assumer la charge d’entrainement et surtout avoir la chance que notre club, par l’intermédiaire de sa direction avec Christophe Caradan et de son staff technique avec Marine Guilmard et Patrick Paternostre, et nos mécènes nous soutiennent dans ce projet.

Même si l’organisation de la compétition sur place ne semble pas optimale, nous sommes prêts et on va vraiment prendre ce kiff total de nager en famille dans la piscine des derniers Jeux Olympiques. A titre personnel, deux demies-finales à minima espérées et des qualifs pour les Mondiaux de Budapest 2017…

Rencontre avec… Frédérique

Parle nous un peu de toi …

10644108_313598105478289_6613066432145690687_oJ ai 40 ans et je nage depuis l âge de 8 ans.
Mon parcours: …. trop long! Dans ma jeunesse, j’ai nagé en N3 et je nage en masters depuis une dizaine d’années. J ai été médaillée en championnats départementaux,  régionaux et France (3 médailles).
Mon principal objectif à l’entraînement est de garder mon niveau le plus longtemps possible. Ma motivation ? me faire plaisir sans pression!
Pour ces championnats d’Europe j’attends de la convivialité et beaucoup de plaisir.

 

Rencontre avec… Kevin

KEVParle nous un peu de toi …

J’ai 31 ans et je nage depuis 20 ans.

Je fais de la compétition depuis que j’ai 11 ans, j’ai arrêté a l’âge de 22 ans pour me consacrer à l’entraînement, j’ai entraîné pendant 7 ans puis j’ai arrêté pour reprendre la compétition en master avec mes amis . Cela me permet de continuer la compétition avec une bonne cohésion de groupe, une bonne ambiance tout en retrouvant presque mon meilleur niveau.

Ces championnats d’Europe me permettent de faire un bilan de ma saison d’entraînement tout en profitant d’un environnement de compétition digne de ce nom.

Rencontre avec… Aurélien

AURELQuel âge as-tu et depuis combien de temps nages-tu ?

J’ai commencé la natation à l’âge de 5 ans car mes parents voulaient que j’apprenne à nager pour les vacances. Et cela fait maintenant 23 ans que je pratique la natation.

 

Raconte nous un peu ton parcours de nageur jusqu’ici.

Après avoir appris à nager avec Patrick PATERNOSTRE au club de Champigny (RSCC Natation), j’ai été licencié au Cercle des Nageurs des Bordes pendant 2 ans. En 1996-1997 j’ai rejoint le club de la VSJ Natation pour y passer mes plus belles années sportives partagées avec les copains.

 

Et maintenant que tu es « masters », quels sont tes objectifs et motivations ?

Durant toutes ces années, j’ai pu remporter de nombreux titres départementaux et régionaux ainsi que de nombreuses qualifications au niveau national 2. Depuis 2010, j’ai obtenu mon BEESAN afin de transmettre ma passion de la natation aux plus jeunes générations du club.

 

Qu’espères-tu pour ces Championnats d’Europe 2016 ?

Maintenant que je participe aux compétitions Masters, j’essaie de prendre du plaisir et profiter de mes dernières courses avec les copains. J’espère me glisser dans un top 20 européen et pourquoi pas aller chercher une qualif’ pour les championnats du Monde.

Les start-lists sont sorties

Ce matin, la FINA et LEN EUROPEAN AQUATICS CHAMPIONSHIPS ont dévoilé la liste des engagés pour la compétition. De premières informations primordiales pour notre équipe qui connait aujourd’hui son positionnement face à la concurrence. Pour Céline, rien de moins que trois finales attendues et, on espère « un peu plus », sont attendues dans le bassin olympique sur les trois parcours de brasse. Notre duo de dossistes Jérémy et Tristan, qui ne se lâchent décidément pas des championnats régionaux jusque dans les joutes internationales puisqu’ils se suivent, et on l’espère pour une demi-finale commune. Les deux relais masculins ont aussi leurs cartes à jouer, surtout en 4 nages en occupant le sixième temps d’engagement, dans « la baston »…

Un peu plus en retrait sur les listing, les autres nageurs du collectif travaillent dur pour remonter dans les ranking le Jour J, comme Philippe très proche des demies sur 100 papillon et Aurélien sur le 50 mètre de la même discipline.

2016 LEN European Masters Championships

Bien entendu, tout cela ne voudra plus rien dire dans deux semaines, à l’heure de monter sur les plots…